Le lac de Saint Ybars, lieu privilégié de promenade et de pêche
Le lac de Saint Ybars, lieu privilégié de promenade et de pêche
8 hectares de plan d'eau, pour le plus grand plaisir des pêcheurs...
8 hectares de plan d'eau, pour le plus grand plaisir des pêcheurs...
...et des baigneurs !
...et des baigneurs !
Les érosions de berge côté Lèze ont fortement réduit l'espace entre le lac et la Lèze
Les érosions de berge côté Lèze ont fortement réduit l'espace entre le lac et la Lèze
La sécheresse estivale et automnale a contribué à une baisse significative des niveaux d'eau
La sécheresse estivale et automnale a contribué à une baisse significative des niveaux d'eau

Lac de Saint Ybars

Un problème d'érosion des berges

Le lac de Saint Ybars, situé au coeur de la vallée de la Lèze dans le département de l’Ariège, est une retenue d’eau artificielle construite à la fin des années 1980. Principal attrait touristique de la commune, il présente un enjeu halieutique important avec la pratique de la pêche à la carpe et un enjeu économique avec des gites communaux et une buvette-restaurant ; c’est aussi un lieu privilégié de promenade, de loisirs et de manifestations (concert, Fête de l’eau...).

Située en rive droite de la Lèze, le lac est alimenté en eau par gravité depuis le canal d’amenée du moulin de Saint Ybars. Depuis les orages de 2007, la berge de la Lèze, qui constitue aussi la berge du lac, présente des phénomènes importants de glissement de berge et d’érosion côté rivière, réduisant l’espace entre la Lèze et la retenue d’eau.

Erosion StYbars

La municipalité de Saint Ybars et le SMIVAL ont ainsi travaillé de concert afin d'assurer la pérennité du plan d’eau et des activités qui s’y organisent vis-à-vis des érosions de berge.

Plusieurs options d'aménagement étudiées

Plusieurs solutions techniques ont été envisagées :

  • Recul de la berge de 20 mètres vers l'intérieur du lac,
  • Déplacement de la berge de 5 mètres côté lac et confortement de la berge côté Lèze avec des techniques mixtes en génie végétal et en génic civil
  • Déplacement de la berge de 5 mètres côté lac et renaturation de la berge côté Lèze.

Finalement, c'est la dernière solution, consistant en l’élargissement de la berge côté lac et en la renaturation de la berge côté Lèze, qui a été choisie.

L'élargissement de la berge comme solution retenue

Dans la logique de préservation de l’espace rivière, une solution de recul d’enjeu a fait l’objet d’une étude préliminaire et a été retenue dans le Plan Pluriannuel de Gestion (PPG). Elle consiste à élargir la berge d’environ 5 mètres côté lac, rétablissant ainsi une berge d’au moins 10 mètres de largeur, laissant la possibilité à la rivière de restabiliser ses berges selon un profil d’équilibre.

Capture plein écran 17012018 171219

Les travaux contribueront ainsi à l’amélioration de l’état écologique et à la biodiversité de la Lèze. La berge, qui sera aménagée en pente douce jusqu’au fond du lac, sera plantée d'arbres et d'arbustes champêtres locaux afin de favoriser la stabilisation du talus.

Afin de compléter les travaux et assurer une protection en bas de berge, la renaturation de berge est également prévue côté Lèze. Elle consistera en un reprofilage et la végétalisation de la berge au niveau des zones érodées.

Les travaux ont été autorisés par arrêté préfectoral du 27 juin 2017.

La vidange du lac

Avant le démarrage des travaux, une vidange complète du lac est nécessaire. Engagée par le SMIVAL le 11 janvier, la vidange a été réalisée de façon progressive par paliers de 20 cm, afin de limiter les impacts sur la Lèze qui reçoit les eaux du lac. Au total, la vidange aura duré 13 jours comlplets.

Vidange StYbars

La qualité des eaux vidangées a été régulièrement mesurée pour s’assurer que le rejet des eaux du lac ne conduira pas à une dégradation de la qualité de l’eau de la rivière. Trois paramètres indicateurs de la qualité de l'eau ainsi été mesurés :

  • La concentration en matières en suspension (MES)
  • La concentration en ammonium (NH4+)
  • La concentration en oxygène dissous (O2)

Le contrôle des eaux rejetées a été effectué quotidiennement afin de s'assurer que leur qualité est satisfaisante. En cas de dégradation de la qualité des eaux, un ralentissement de la vidange ont été réalisés.

La pêche de sauvetage

Pour ne pas porter préjudice à la faune aquatique présente dans le lac, une pêche exceptionnelle de sauvetage a été réalisée le 23 janvier, à une période où les températures sont compatibles avec la survie des poissons pêchés. La pêche a été autorisée par arrêté préfectoral du 22 décembre 2017.

Les poissons présents ont ainsi été pêchés par un pisciculteur professionnel, assisté des bénévoles de l'AAPPMA "le Scion Lézadois", selon la technique de la senne. Les poissons ont ainsi été encerclés par un filet, puis récupérés à la main pour les plus gros poissons (carpes et silures) ou à l'épuisette.

2018pechestybars

La Fédération de pêche de l’Ariège, qui assure la gestion piscicole du lac, a procédé au transfert de plusieurs carpes au lac de Filheit. Les autres poissons (brême, silure, carassin...) ont été vendus au pisciculteur.

Les travaux d'aménagement des berges

A l’issue de ces opérations préalables de vidange et de pêche, le chantier d’élargissement de la berge pourra alors démarrer, pour une durée prévisionnelle de 20 semaines.  « Pendant toute la période de travaux, le lac de Saint Ybars ne sera donc plus accessible aux pêcheurs ni aux promeneurs. Il faudra aussi s’attendre à des désagréments, comme la circulation des engins, les odeurs liées à la vidange et le paysage habituel qui sera complètement transformé avec un lac vide » a rappelé Francis BOY, Maire de Saint Ybars et Vice-président du SMIVAL.

Cette page sera mise à jour au fur et à mesure de l'avancement des travaux, alors n'hésitez pas à venir jeter un oeil de temps en temps !

Des questions ?

Pour tout renseignement complémentaire, n'hésitez pas à contacter l'équipe technique du SMIVAL !