Dès le lever du soleil, la mise en place des filets de pêche a commencé
Dès le lever du soleil, la mise en place des filets de pêche a commencé
Cette technique de pêche  à la senne  consiste à encercler les poissons afin de faciliter leur prise
Cette technique de pêche "à la senne" consiste à encercler les poissons afin de faciliter leur prise
Rapidement, les premières carpes ont été récupérées...
Rapidement, les premières carpes ont été récupérées...
...avant d'être ramenées en berge
...avant d'être ramenées en berge
Les carpes ont ensuite été pesées...
Les carpes ont ensuite été pesées...
...puis conservées dans des cuves oxygénées avant d'être récupérées par la Fédération de Pêche ou le pisciculteur
...puis conservées dans des cuves oxygénées avant d'être récupérées par la Fédération de Pêche ou le pisciculteur
Dans la matinée, les élèves de l'école de Saint Ybars sont venus admirer les plus belles carpes...
Dans la matinée, les élèves de l'école de Saint Ybars sont venus admirer les plus belles carpes...
...mais aussi les silures qui avaient élu domicile à Saint Ybars !
...mais aussi les silures qui avaient élu domicile à Saint Ybars !
Les autres cyprinidés du lac ont été récupérés à l'épuisette
Les autres cyprinidés du lac ont été récupérés à l'épuisette
...ou au filet directement
...ou au filet directement
A la fin de la journée, près de 1,5 tonnes de poissons ont été pêchés afin d'être valorisés pour la pêche ou l'alimentation
A la fin de la journée, près de 1,5 tonnes de poissons ont été pêchés afin d'être valorisés pour la pêche ou l'alimentation

La pêche du lac de Saint Ybars couronnée de succès

lundi 29 janvier 2018

Après 11 jours d’abaissement du niveau d’eau piloté par l’équipe du SMIVAL, le syndicat de la vallée de la Lèze, la pêche du lac de Saint Ybars a été réalisée le 23 janvier afin d’évacuer les poissons avant les travaux d’élargissement de la digue. L’opération de pêche a été menée par un pisciculteur professionnel, assisté des bénévoles de l’AAPPMA « le Scion Lézadois », présidée par Serge PÉRISSÉ.

Réalisée « à la senne », la pêche a consisté à encercler les poissons et à les récupérer à la main ou à l’épuisette. Résultat des opérations, pas moins de 1,5 tonnes de carpes, carassins, ablettes et autres cyprinidés ont été repêchés en vue d’être revalorisés pour la pêche ou l’alimentation. En coordination avec la Fédération de Pêche de l’Ariège, les plus gros spécimens de carpes ont été immédiatement transférés vers le lac de Filheit. Les poissons blessés ou morts au cours de l’opération ainsi que les espèces indésirables ou ne présentant pas d’intérêt économique ou écologique (perches soleil, écrevisses américaines, carassins...) ont été récupérés par un équarisseur le 25 janvier.

Au cours de cette matinée d’efforts soutenus, les cinq classes de l’école de Saint Ybars sont venues admirer le lac à sec et les jolis poissons. Francis BOY, Maire de Saint Ybars et Vice-président du SMIVAL, se félicitait en fin de journée du bon déroulement de l’opération. Lorsque les travaux d’aménagement des berges du lac auront été réalisés et le lac remis en eau, la Fédération de Pêche assurera le ré-empoissonnement du lac en concertation avec la municipalité de Saint Ybars.

2018pechestybars

Une journée de pêche riche en efforts et en émotions