La Lèze en amont de Pailhès - mardi 5 juin à 9h50
La Lèze en amont de Pailhès - mardi 5 juin à 9h50
La Lèze dans la traversée de Pailhès - mardi 5 juin à 9h50
La Lèze dans la traversée de Pailhès - mardi 5 juin à 9h50
Ateliers du C.A.T. à Montégut Plantaurel -  mardi 5 juin à 10h35
Ateliers du C.A.T. à Montégut Plantaurel - mardi 5 juin à 10h35
Le Roziès à Montégut Plantaurel - mardi 5 juin à 10h40
Le Roziès à Montégut Plantaurel - mardi 5 juin à 10h40
Prairie inondée par le Roziès -  mardi 5 juin à 10h55
Prairie inondée par le Roziès - mardi 5 juin à 10h55
Embâcle sur le Roziès à Loubens - mardi 5 juin à 11h20
Embâcle sur le Roziès à Loubens - mardi 5 juin à 11h20
Dégâts en bord de Roziès au hameau  Roziès  à Loubens - mardi 5 juin à 12h20
Dégâts en bord de Roziès au hameau "Roziès" à Loubens - mardi 5 juin à 12h20
Radar des précipitations sur le secteur amont du bassin de la Lèze (source : meteo60)
Radar des précipitations sur le secteur amont du bassin de la Lèze (source : meteo60)
Débits de la Lèze à Pailhès et à Lézat (source : vigicrues)
Débits de la Lèze à Pailhès et à Lézat (source : vigicrues)
Hauteurs d'eau de la Lèze à Pailhès, au Fossat et Lézat (source : vigicrues)
Hauteurs d'eau de la Lèze à Pailhès, au Fossat et Lézat (source : vigicrues)

Crue éclair sur la Lèze à Pailhès

mardi 5 juin 2018

Le lundi 4 juin en fin de soirée, de brefs mais violents orages se sont abattus sur l'amont du bassin de la Lèze dans le secteur de Loubens. Ces précipitations extrêmement localisées de l'ordre de 15 mm en 10 minutes ont conduit à une augmentation très brutale et rapide des niveaux d'eau du ruisseau du Roziès, un affluent de la Lèze. L'intensité de la crue du ruisseau a provoqué des débordements impressionnants dans les habitations, les jardins, les prairies inondables, les routes et les ateliers du C.A.T. de Montégut Plantaurel et Loubens. Sans surprise, la crue a contribué à alimenter la Lèze à Pailhès, qui a vu son débit augmenter aux environs de minuit de 1 m3/s à 64 m3/s en une heure ! Le bruit impressionnant des flux d'eau a fortement alarmé les riverains, qui pour la plupart ont procédé à la sécurisation de leurs biens, craignant un épisode comparable à celui de juin 2000. Le SMAHVL, gestionnaire du lac de Mondély, confirme qu'aucune manœuvre ou incident ne s'est produit au barrage.