Élus, techniciens, personnels de l’administration, agents des entreprises échangent sur le déroulement du chantier
Élus, techniciens, personnels de l’administration, agents des entreprises échangent sur le déroulement du chantier
Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, et Francis BOY, Maire de la commune de Saint Ybars lors de la réunion du 1er juin
Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, et Francis BOY, Maire de la commune de Saint Ybars lors de la réunion du 1er juin
Les travaux d'aménagement des berges du lac se poursuivent avec les terrassements
Les travaux d'aménagement des berges du lac se poursuivent avec les terrassements

Début des terrassements au lac de Saint Ybars

lundi 4 juin 2018
Vendredi 1er juin, une réunion de chantier déterminante s’est tenue au lac de Saint Ybars : il s’agissait d’acter le démarrage des terrassements, en présence des élus, des administrations et des entreprises.

Le lac de Saint Ybars est en effet affecté par des glissements de berge qui ont fortement réduit la largeur de la digue le séparant de la Lèze. Pour y remédier, des travaux d’aménagement de la berge sont réalisés par la Municipalité en collaboration avec le SMIVAL. Francis BOY, Maire de la commune, se réjouissait d’entrer dans la phase active de l’aménagement des berges. « C’est une longue épopée depuis 2008, rappelait-il, qui a pu avancer grâce au soutien financier de l’État, de la Région Occitanie, du Département de l’Ariège et de l’Agence de l’eau Adour Garonne et je tiens vivement à les en remercier ».

En janvier, la pêche de sauvetage avait permis d’évacuer les poissons. Les travaux préparatoires réalisés fin mai ont consisté en l’abattage et le dessouchage des arbres situés en bord du lac et sur les zones qui vont faire l’objet de terrassements. Le démontage de l’enrochement et le décapage de la terre végétale finissaient de préparer les terrains.

Par le travail des pelles mécaniques, des tombereaux, du bull et du compacteur, la planche d’essai a été réalisée et les résultats présentés par l’entreprise ce vendredi 1er juin ont permis de confirmer la possibilité de réemploi des matériaux du site ainsi que les techniques optimales de compactage. Les travaux de terrassement vont ainsi pouvoir démarrer pour une durée de six semaines. L’opération s’achèvera en fin d’année avec la végétalisation du site.

« Cette opération, initialement budgétisée à hauteur de 560 k€, devrait finalement s’établir à 430 k€, expliquait Jean-Jacques MARTINEZ, le Président du SMIVAL. C’est un chantier conséquent pour le SMIVAL comme pour la Municipalité. Et le regroupement des petites collectivités au sein du SMIVAL facilite la réalisation de ce genre d’opérations d’envergure en adoptant des solutions durables et cohérentes à l’échelle de la vallée. »